Fiche familiale
man‎Bertrand DE BATZ‏‎
Naissance ‎± 1579, Décès ‎24 jun 1635‎, âge approximativement 56 ans. Profession: seigneur de Castelmore et de la Plagne
Blason_Charles_de_Batz-Castelmore_d'Artagnan.png
Blason_Charles_de_Batz-Castelmore_d'Artagnan.png
Blason_Charles_de_Batz-Castelmore_d'Artagnan.png


Marié/ Relation avec:

womanFrançoise DE MONTESQUIOU‏, fille de Jean DE MONTESQUIOU et Claude DE BAZILLAC‏.
Naissance ‎± 1589, Décès ‎20 sep 1656‎, âge approximativement 67 ans. Profession: Dame d'Artagnan
Blason_de_Montesquiou.png
Blason_de_Montesquiou.png
Blason_de_Montesquiou.png

Enfant:

1.
manCharles Ogier dit D'Artagnan DE BATZ-CASTELMORE‏
Naissance ‎± 1611 Lupiac,32290,Gers,Occitanie,FRANCE,, Décès ‎25 jun 1673 Maastricht (Pays-Bas)‎, âge approximativement 62 ans. Profession: Chevalier , seigneur d'Artagnan, comte d'Artagnan
Blason_Charles_de_Batz-Castelmore_d'Artagnan.png
Blason_Charles_de_Batz-Castelmore_d'Artagnan.png
Blason_Charles_de_Batz-Castelmore_d'Artagnan.png
D’Artagnan_-_1704.png
D’Artagnan_-_1704.png
D’Artagnan_-_1704.png


Charles de Batz de Castelmore, dit d'Artagnan est un homme de guerre français né entre 1611 et 1615 au château de Castelmore, près de Lupiac, en Gascogne (dans le département actuel du Gers) et mort à Maastricht ou à Mouland durant le siège de Maastricht le 25 juin 1673, pendant la guerre de Hollande.

On connaît peu de choses du véritable d'Artagnan. Il n’existe de lui qu'un portrait, dont l’authenticité n’est pas garantie, et des mémoires apocryphes parus en 1700, soit 27 ans après sa mort. Mélangeant le réel et l'imaginaire, ils furent rédigéspar Gatien de Courtilz de Sandras, qui découvrit la vie du héros gascon pendant un de ses séjours à la Bastille, alors que Baisemeaux, ex-compagnon de d’Artagnan, en était gouverneur.

Alexandre Dumas s'est inspiré de ses mémoires pour composer son personnage de d'Artagnan, héros de trois récits publiés entre 1844 et 1850 et dont le plus connu est Les Trois Mousquetaires. Mais il le fait naître vers 1607 : il a dix-huit ans en 1625, première année de la trilogie romanesque.

Charles de Batz de Castelmore, dit d'Artagnan, naît à une date inconnue, probablement entre 1611 et 16151. Il est le fils de Bertrand de Batz, seigneur de Castelmore, et de Françoise de Montesquiou. Le château de Castelmore, résidence habituelle desa famille, se trouve dans le comté de Fezensac, près de Lupiac.

La famille de Batz de Castelmore n'était qu'une modeste famille bourgeoise enrichie par le commerce et agrégée à la noblesse dans la seconde moitié du XVIe siècle3. Elle revendiquait néanmoins une origine commune avec les anciens seigneurs de Batz (éteints à la fin du XVIe siècle), mais sa filiation suivie ne remonte pas au-delà du milieu du XVIe siècle et elle était représentée à cette époque, au lieu de Lupiac, par deux frères, Bertrand et Pierre de Batz, qui descendaient peut-être d’un rameau bâtard ou d’un rameau tombé en dérogeance de la famille des anciens seigneurs de Batz, mais qui en tout cas n’appartenaient pas à la noblesse.

Selon Courtilz de Sandras, il aurait été pris en tant que cadet dans la compagnie des Essarts du régiment des Gardes françaises, sur la recommandation de M. de Tréville, un parent de sa mère, capitaine-lieutenant de la compagnie des Mousquetaires du Roi. Il participe de 1640 à 1642 aux opérations militaires du siège d'Arras, de Bapaume, de Collioure ou de Perpignan.

Son entrée chez les mousquetaires du Roi (où exerce déjà son frère aîné Paul), avec la protection de Mazarin, daterait de 164418, en même temps que celle de son ami François de Montlezun, seigneur de Besmaux près d’Auch et futur gouverneur de la Bastille. Il se peut qu'il y ait croisé Armand de Sillègue d'Athos d'Autevielle, Isaac de Portau et Henri d'Aramitz, tous trois Béarnais, dont la présence est attestée au sein des mousquetaires.

La compagnie des Mousquetaires est dissoute par Mazarin en 1646. Pendant la Fronde, le cardinal charge d'Artagnan — devenu un de ses « gentilshommes ordinaires » — d'un certain nombre de missions auprès des chefs militaires. Louis XIV, qu'il a servi et protégé pendant ces années-là, alors qu'il n'était qu'un enfant, lui accorde par la suite toute sa confiance, le chargeant de nombreuses missions réclamant diligence et discrétion.

Lors de l'exil de Mazarin à Brühl en 1651, d'Artagnan accompagne le ministre. Cette fidélité est payée de retour : en 1652, d'Artagnan est lieutenant aux Gardes Françaises, ce qui suscite des remous dans cette unité d'infanterie ; en 1653, Mazarin lui fait accorder la charge de « Capitaine concierge de la volière du Roi », que convoitait Colbert ; en juillet 1655, il achète 80 000 livres une charge de capitaine aux Gardes dans la compagnie de Fourille, grâce à l'argent de la revente de ses charges précédentes et à 4 000 livres prêtés par des fidèles de Mazarin, notamment Colbert, alors au début de sa carrière.


Pour plus d'informations concernant notre généalogie, veuillez prendre contact avec nous.