Fiche familiale
man‎Tomás DE GAY Y de MONTSERRAT‏‎, fils de Miguel DE GAY Y de LLORENS et Ana DE MONTSERRAT‏.
Naissance ‎± 1560 Ager,,,,,, Décès ‎1640 Tomàs de Gay qui participa au siège de Salses (1639-1640) avec ses fils Miquel et Tomàs et décédera 1640

‎, âge approximativement 80 ans. Profession: Chevalier, député général de Catalogne de 1602 à 1633
Escudo_de_Gay.png
Escudo_de_Gay.png
Escudo_de_Gay.png


Garma y Durán précise que ce nom de famille est catalan et qu'il avait sa maison ancestrale dans la ville d'Ager, dans le district judiciaire de Balaguer (Lérida). Tomás de Gay est issu d'elle, marié à Doña Magdalena de Ahonés, également originaired'Ager, ils sont les parents de Magdalena de Gay y Ahonés, qui épousa Onofre de Copóns i de Vilaplana, diplômé à Cortes en 1626 et 1632 (fils de Bernat de Copons i de Tragó, et son épouse Angela, Dame de Malmercat), nés de cette union Jacinto de Copons i de Gay, qui épousa Doña Magdalena d'Esquerrer....


Député Général de Catalogne du 15/07/1602 au 15/05/1633

15/07/1602 Oïdor militar & Vegueria de Balaguer
15/05/1604 Diputat militar &Vegueria de Balaguer

Tomás de Gay y de Montserrat, marié à Dona Magdalena de Aunés y de Trago originaire d'Àger, une commune de la province de Lérida, en Catalogne, à eu 3 fils et une fille Magdalena de Gay y de Ahonés "Aunés", qui a épousée Onofre de Copons.

Carta de conde de Santa Coloma a Tomàs Gay - 6 juin 1638, BARCELONA

http://pares.mcu.es/ParesBusquedas20/catalogo/description/1524030?nm

Tomás de Gay y de Montserrat participa au siège de Salses (1639-1640) avec ses deux fils Miquel et Tomàs, décédés là-bas.

Le siège de Salses (1639-1640) est un siège en deux temps, débutant par un succès français, il se termine par une victoire espagnole.

Les Français assiègent d'abord ce château du Roussillon tenu par les Espagnols. Après quarante jours de siège, les Français prennent le château. Une fois dans la place, les Français se retrouvent à leur tour assiégés par les Espagnols. Le second siège dure du 1er septembre 1639 au 6 janvier 1640. C'est la faim qui vient à bout des régiments français.

"Pendant la guerre de trente ans (1618-1648), l’Espagne soutient l’Allemagne, entrainant un conflit avec la France. En juin 1639, Richelieu qui souhaite annexer le Roussillon envoie ses soldats attaquer Salses. Ils s’emparent des postes secondairescomme le château d’Opoul, Rivesaltes, Claira et Salses est encerclé. Sous les ordres du Prince de Condé et du Maréchal de Schomberg, le 6 juillet 1639, un premier assaut est donné mais échoue et provoque la mort de 600 hommes. La garnison n’étaitque de 500 hommes et ne put tenter de sortie. Le 19 juillet, c’est l’offensive, une brèche est faite et la place est prise.

Devenue française, la forteresse est dirigée par le comte d’Espenan, commandant une garnison de 2000 hommes et 300 cavaliers. Mais les espagnols réagissent vite et attaquent dès septembre 1639 par une armée espagnole sept fois plus nombreuse. Le commandant Santa Coloma dispose d’une armée de 30 000 hommes et de 4000 cavaliers. Les français se défendent bravement et quittent la place « avec les honneurs » le 6 janvier 1640 : 1200 hommes ont pu sortir avec armes, bagages, bannières déployées.Ils avaient attendu désespérément l’armée de secours du Prince de Condé, mais des déluges d’eau empêchèrent celle-ci d’arriver."

Blason et Armes : D'azur, un château d'argent surmonté d'un coq du même métal.

Le Château : En raison de la supériorité de sa forteresse par rapport aux autres bâtiments, il dénote la grandeur et la puissance, utilisé pour défendre les amis et les alliés, résistant à l'ennemi invincible.

Le Coq : Symbole de vigilance et de ténacité dans le combat.




Marié/ Relation avec:

womanMarianna DE AHONÉS Y de TRAGÓ‏, fille de Miguel DE AHONÉS et Susana DE TRAGÓ Y de RAJADELL‏.
Naissance ‎± 1560 Ager,,,,,‎. Profession: Dame de Alós
Escudo_de_Ahones_A.png
Escudo_de_Ahones_A.png
Escudo_de_Ahones_A.png
Escudo_Ahones.png
Escudo_Ahones.png
Escudo_Ahones.png


Marianna de Ahonés de Tragó, des seigneurs de Alós, fille de Miguel de Ahonés et de Susana de Tragó des seigneurs de Castellbó et Nièce de Alemany de Trago de la seigneurie de Castellbò

Processus de Infanzona de Jacinto de Gay, Chevalier de L'ordre de Saint-Jean de Jérusalem.
Pruebas de linaje de caballeros. 21 juin 1611

Pages 10, 13

https://genealogie.vx9.eu/Processus_Infanzona_Gay.pdf
Enfants:
1.
man‎Jacinto DE GAY Y de AHONÉS‏‎
Naissance ‎± 1588 Ager,,,,,‎. Profession: Chevalier Hospitalier de Saint-Jean de Jérusalem
Escudo_de_Gay.png
Escudo_de_Gay.png
Escudo_de_Gay.png


Processus de Infanzona de Jacinto de Gay y de Ahonés (Chevalier de l'Ordre de Saint Jean) frère de Magalena de Gay y de Ahonés. L'ordre Hospitalier de Saint-Jean de Jérusalem, appelé aussi ordre des Hospitaliers, est un ordre religieux catholique hospitalier et militaire qui a existé qui fut approuvé en 1113 par le pape Pascal II et perdurera jusqu'au début du XIX e siècle. Il est généralement connu, dès le XII e siècle, sous le nom de "Ordo Hospitalis Sancti Johannis Hierosolymitani". Aujourd'hui "Ordre souverain de Malte"


Pruebas de linaje de caballeros. 21 juin 1611
https://genealogie.vx9.eu/Processus_Infanzona_Gay.pdf



2.
man‎Tomás DE GAY Y de AHONÉS‏‎
Naissance ‎± 1590, Décès ‎1640 Salses-le-Château,66600,Pyrénées-Orientales,Occitanie,FRANCE,‎, âge approximativement 50 ans
Escudo_de_Gay.png
Escudo_de_Gay.png
Escudo_de_Gay.png


Le siège de Salses (1639-1640) est un siège en deux temps, débutant par un succès français, il se termine par une victoire espagnole.

Les Français assiègent d'abord ce château du Roussillon tenu par les Espagnols. Après quarante jours de siège, les Français prennent le château. Une fois dans la place, les Français se retrouvent à leur tour assiégés par les Espagnols. Le second siège dure du 1er septembre 1639 au 6 janvier 1640. C'est la faim qui vient à bout des régiments français.

Tomás de Gay meurt avec son frère Miguel en 1640 au siège de Salses

3.
womanMagadalena DE GAY Y de AHONÉS‏
Naissance ‎± 1598‎. Profession: Dame du château de Glorieta et autres lieux
Escudo_de_Gay.png
Escudo_de_Gay.png
Escudo_de_Gay.png
Escudo_de_Gay_A.png
Escudo_de_Gay_A.png
Escudo_de_Gay_A.png
Gay_Ahones_Montserrat_Trago.jpg
Gay_Ahones_Montserrat_Trago.jpg
Gay_Ahones_Montserrat_Trago.jpg


Magadalena DE GAY Y de AUNÉS "AHONÉS" "ONES"

3 octobre 1632. Par acte en possession de Felip Rabassa, notaire de Vilamur, l'Université et les particuliers de ladite ville vénèrent Magdalena de Gay, dame de Malmercat, gardienne d'un pré situé dans ledit départ de Savarneda pour le prix de trente livres.


En mars 1639 , Magdalena de Gay a été convoquées pour résoudre un cas de juridiction en tant que dame du château de Glorieta et autres lieux, contre les prétentions du duc de Cardona. ADM Pallars roll 147, llig. 16, doc. 966


1639 est encore appelée la castellanía de Tornafort dans un document notarié où le gouverneur du duc de Cardona, LLuís de Gomar, présente ses arguments à Madalena de Gay (veuve d'Onofre de Copons), Dame de Malmercat, pour faire prévaloir les droits sur la castellanía à l'intérieur le contexte des nombreux litiges qui opposent les deux seigneuries. La réunion a eu lieu dans le jeu appelé Los Pozos, dans le mandat de Tornafort.

"En mars 1639, le recteur de Malmercat, Joseph Vinadera, procureur de Magdalena de Gay et de Ahonés, veuve d'Onofre de Copons, locataire et tutrice de Jacint et Francesc, fut tenu de présenter au lieu-dit Los Pous de Tornafort, un "entimacio" au gouverneur et procureur du marquisat de Pallars, représentant du duc Enric I de Cardona, pour prétendre accomplir des actes de justice en tant que calá dudit lieu lors de la possession centenaire de la carlania obtenue par le du pour l'achat de la Carlania à Pere Camp de la ville d'Escalo en 1632 pour une somme de 1.220 livres."


Les réclamation des Cardonas n'avancent pas, et le 31 avril 1639, ils signèrent un accord reconnaissant les droits juridictionnels des Copons sur Malmercat.

Le Blason de la famille de Gay : D'azur, un château d'argent surmonté d'un coq du même métal.

Château : En raison de la supériorité de sa force par rapport aux autres bâtiments, il dénote la grandeur et la puissance, utilisé pour défendre les amis et les alliés, résistant à l'ennemi invincible.

Coq : Symbole de vigilance et de ténacité dans le combat.

Lignée de la famlle de Gay : Processus de Infanzona du frère de Magdalena. Jacinto de Gay, Chevalier de L'ordre de Saint-Jean de Jérusalem.
Pruebas de linaje de caballeros. 21.6.1611

https://genealogie.vx9.eu/Processus_Infanzona_Gay.pdf



4.
man‎Francesc DE GAY Y de AHONÉS‏‎
Profession: Chevalier
Escudo_de_Gay.png
Escudo_de_Gay.png
Escudo_de_Gay.png


Cortes 1701

5.
man‎Miguel Joan DE GAY Y de AHONÉS‏‎
Décès ‎15 mai 1640 Salses-le-Château,66600,Pyrénées-Orientales,Occitanie,FRANCE,. Profession: Député général de Catalogne (1633-1640)
Escudo_de_Gay.png
Escudo_de_Gay.png
Escudo_de_Gay.png


15/05/1633 Diputat militar Vegueria de Balaguer

Le siège de Salses (1639-1640) est un siège en deux temps, débutant par un succès français, il se termine par une victoire espagnole.

Les Français assiègent d'abord ce château du Roussillon tenu par les Espagnols. Après quarante jours de siège, les Français prennent le château. Une fois dans la place, les Français se retrouvent à leur tour assiégés par les Espagnols. Le second siège dure du 1er septembre 1639 au 6 janvier 1640. C'est la faim qui vient à bout des régiments français.

Miguel Joan de Gay meurt avec son frère Tomás en 1640 au siège de Salses

6.
woman‎Maria Angels DE GAY Y de AHONÉS‏‎
Profession: Religieuse au couvent des Purelles
Escudo_de_Gay.png
Escudo_de_Gay.png
Escudo_de_Gay.png



Pour plus d'informations concernant notre généalogie, veuillez prendre contact avec nous.