Fiche familiale
man‎Bernard V DE COMMINGES‏‎, fils de Bernard IV DE COMMINGES et Comtors DE LA BARTHE‏.
Naissance ‎1195, Décès ‎13 déc 1241 Lanta,31570,Haute-Garonne,Occitanie,FRANCE,‎, 45 ou 46 ans. Profession: Comte de Comminges
800px-Armoiries_Comminges_Ancien.svg.jpg
800px-Armoiries_Comminges_Ancien.svg.jpg
800px-Armoiries_Comminges_Ancien.svg.jpg


Fils du comte Bernard IV de Comminges et de sa seconde épouse, Comtors de Labarthe, le jeune Bernard est l'auxiliaire fidèle de son père dans la lutte contre les croisés au cours de la croisade des albigeois.

En septembre 1212, il est envoyé en Aragon auprès de Pierre II pour inciter le roi à apporter son aide au comte de Toulouse et aux seigneurs méridionaux dans leur lutte contre Simon de Montfort et les croisés.

En 1224, il épouse Cécile, fille du comte Raimond Roger de Foix et sœur du comte Roger Bernard II.

Peu après, le 22 février 1225, à la suite de la mort de son père, il lui succède comme comte de Comminges.

Bernard V meurt à Lanta le samedi 30 novembre 1241 et est inhumé dans l'abbaye cistercienne Sainte-Marie de Bonnefont en Comminges. Son fils unique et successeur, Bernard VI prête hommage au comte Raymond VII de Toulouse le 4 décembre suivant.

Marié ‎20 mai 1224 (17 ans marié ) avec:

womanCécile DE FOIX‏, fille de Raymond Roger dit le Roux DE FOIX et Philippa DE MONTCADA‏.
Naissance ‎1200 Foix,09000,Ariège,Occitanie,FRANCE,, Décès ‎1241‎, 40 ou 41 ans
800px-Blason_ville_fr_Foix_(Ariège).svg.png
800px-Blason_ville_fr_Foix_(Ariège).svg.png
800px-Blason_ville_fr_Foix_(Ariège).svg.png

Enfants:

1.
manBernard VI DE COMMINGES‏
Naissance ‎1224, Décès ‎± 1295‎, approximativement 71 ans. Profession: Comte de Comminges - Chevalier
Gisant_Bernard_VI_Comminges.jpg
Gisant_Bernard_VI_Comminges.jpg
Gisant_Bernard_VI_Comminges.jpg


Excommunié le 21 juillet 1242 avec Raymond VII de Toulouse.

Bernard VI est le fils unique né du mariage du comte Bernard V de Comminges avec Cécile de Foix, fille du comte Raymond-Roger de Foix. À la mort de son père, le 30 novembre 1241, il lui succède à la tête du comté de Comminges.

Il fut à l'origine de nombreuses bastides comtales comme Lestelle-de-Saint-Martory (1243), Mondilhan (1264), Boussens (1269), Montesquieu-Avantès (1272), Lacave (1273), Nénigan (1282)...

En 1295, après plus de 53 années au pouvoir, le comte abandonne les rênes à son fils aîné, le futur Bernard VII. Le 20 mars de cette même année, à Muret, il lui fait donation de toutes ses terres et demande par écrit au roi Philippe IV le Bel d'approuver cette cession et de recevoir l'hommage de son successeur.

Bernard VI est inhumé à l'abbaye de Bonnefont, où reposaient déjà deux de ses prédécesseurs, Bernard II (mort avant 1153) et son propre père Bernard V (mort en 1241). Le gisant d'un comte Bernard de Comminges, provenant de ce monastère et à présent conservé au musée des Augustins de Toulouse, est attribué à Bernard VI ou son fils Bernard VII (mort en 1312), également enseveli à Bonnefont

Bernard VI, fils et successeur de Bernard V, fit hommage le 4 décembre 1241, à Raymond VII comte de Toulouse, pour le château de Muret, et autres fiefs qu'il possédait au comté de Toulouse; l'année suivante, il fut excommunié, le 21 juillet, avec ce même comte et d'autres seigneurs, comme fauteur des hérétiques, par l'archevêque de Narbonne; Après la paix de Lorris, ilprêta serment de fidélité l'an 1243 au roi saint Louis, entre les mains de ses commissaires. L'année suivante, au mois de novembre, il se reconnut vassal du comte de Toulouse pour ce qu'il possédait aux diocèses de Conserans et de Comminges, quoique de temps immémorial est-il dit dans l'acte, lui et ses prédécesseurs eussent tenu le tout en franc alleu.

L'an 1257 il confia dans le mois de novembre, à Roger IV comte de Foix, la garde de la ville de Saint Gérons et du Pays de Nébouzan, jusqu'à ce qu'Arnaud d'Espagne, fils de Roger de Comminges et de Raymonde d'Aspel, son vassal, à qui ce pays appartenait, eût atteint l'âge de 25 ans. Gaston V vicomte de Béarn, qui avait des prétentions sur le même pays, au nom de Mathe sa femme, le luiengagea l'année suivante.

L'an 1294, se voyant cassé de vieillesse et hors d'état de gouverner son comté, il en fit don entre vifs à son fils aîné le dimanche 21 mars .

Il avait épousé
1 -Thérèse
-Laure fille de Philipppe de Montfort seigneur de Castres en Languedoc et comte de Squillace au royaume de Naples.

Le comte Bernard VI avait épousé, une dénommée Thérèse, comme le révèle à cette date une charte par laquelle Amatus, premier vacher de la comtesse Tareze, obtient de l'abbé de Lézat la permission de faire paître son troupeau sur les possessions du monastère. Les origines familiales de cette comtesse ne sont pas connues. L'historien Philippe de Latour pour qui le prénom de la dame serait plutôt Sérène estime d'après le contexte du document qu'elle pourrait appartenir à la branche des Comminges-Couserans.

Le couple eut au moins six enfants :

Bernard VII (mort en 1312), comte de Comminges de 1295 à 1312;

Pierre-Raymond, attesté le 6 mai 1284, probablement mort sans postérité avant 1291, puisqu'il n'est pas mentionné aux côtés de ses frères Bernard et Arnaud-Roger dans le testament de leur soeur Mascarose, comtesse de Rodez;

Arnaud-Roger (mort à Orvieto, le 3 octobre 1298), chanoine régulier, puis prévôt (avant mai 1291) du chapitre de la cathédrale Saint-Étienne de Toulouse, élu évêque de Toulouse avant le 25 octobre 1297, sacré à Rome par le pape Boniface VIII le 16 mars 1298; mort sans avoir pris possession de son siège épiscopal; inhumé dans l'église du couvent des Frères mineurs de Samatan;

Mascarose (teste en mars 1291), épouse, par contrat passé à l'Isle d'Albigeois le 12 octobre 1270 Henri II, comte de Rodez; inhumée dans l'église du couvent des Cordeliers de Rodez;

Séguine (ou Seguina, Seguis) (morte avant le 23 décembre 1312), mentionnée dans le testament de sa soeur Mascarose en 129114; religieuse au prieuré fontevriste de Saint-Laurent en Comminges;

Rubea, mentionnée dans le testament de sa soeur Mascarose en 1291, religieuse, puis abbesse (attestée février 1302) de l'abbaye cistercienne de Fabas;



Pour plus d'informations concernant notre généalogie, veuillez prendre contact avec nous.

Ce site fonctionne grâce au logiciel Humogen © 2001-2022. Géré par Daniel.