Fiche familiale
man‎Roger 1er DE COUSERANS‏‎, fils de Bernard III dit Dodon de Samatan DE COMMINGES et Laurence DE TOULOUSE‏.
Naissance ‎1160, Décès ‎10 avr 1211‎, 50 ou 51 ans. Profession: vicomte de Couserans (1er, 1180-1211)
Blason_du_Couserans.png
Blason_du_Couserans.png
Blason_du_Couserans.png




L'origine de la vicomté provient de la division du comté de Foix par les titres de Bernard Roger de Foix, comte de Foix, qui s'intitule « comte de Couserans » à partir de 1012, le territoire dépend donc du Languedoc. Les descendants de Bernard Roger sont comtes de Couserans, même si le titre n'est plus utilisé à partir du XIIe siècle. Le comté de Foix venait lui-même du partage effectué par Roger Ier de Carcassonne dit Roger le Vieux, comte de Carcassonne, qui donna une partie de son comté à son fils Bernard-Roger, premier comte de Foix.

Elle fut donnée comme vicomté par le comte Bernard III de Comminges (Dodon de Samatan) à son fils Roger Ier qui en fut le premier vicomte.

Puis a suivi son fils Roger II qui en mourant a laissé le Couserans à son fils Roger III, et le comté de Pallars (qu'il avait acheté à sa troisième femme) à son autre fils Arnaud Roger Ier (père de Sibylle qui s'est mariée avec Hugues de Mataplana et qui est à l'origine de la dernière dynastie comtale du Pallars).

Roger III est mort entre 1257 et 1267 et lui a succédé son fils nommé Arnaud d'Espagne, qui a réclamé le Pallars et l'a envahi sans succès.

En 1304 lui a succédé son fils Roger IV, qui lui aussi a tenté d'envahir le Pallars. Son fils Raymond Roger Ier fut le vicomte suivant. Un mariage, celui de la vicomtesse Isabelle de Bruniquel a apporté cette vicomté, mais ce n'est pas clair si elle a épousé Roger ou Raymond Roger ; en tout cas, la vicomté est passée à leur fils commun Arnaud Roger puis à leur petit-fils Roger et ses descendants (voir vicomté de Bruniquel).

Raymond Roger a fait un premier mariage avec Mata d'Armagnac-Fesenzaguet avec qui il a eu un fils et successeur au Couserans, Jean Roger, mort après 1392. Son fils Raymond Roger II fut vicomte et est mort en 1425; son fils Jean Roger II lui a succédé, pendant qu'un autre fils, Raymond Roger, fut vicomte de Soulan et a ouvert la lignée des vicomtes de Soulan.

Jean Roger II est décédé en 1445 ou 1446 et l'héritière la plus proche était sa sœur Aliénor, mariée à Jean II de Foix, de la Maison des seigneurs de Fornets, Rabat et Séron.

À Jean lui a succédé son fils Roger qui est mort en laissant deux filles célibataires et sans descendance.

Corbeiran a transmis la vicomté à son frère Germain et a cédé les seigneuries à son fils Jean (III de Foix-Rabat). Germain a acquis par mariage la seigneurie de Mardogne (à Joursac dans le Cantal) et sa lignée s'est appelée Foix-Mardogne au lieu de Foix-Rabat. Il a partagé les seigneuries entre ses deux fils : Louis a reçu la seigneurie de Mardogne et Jean la vicomté de Couserans. Son successeur fut son fils Jean-Paul qui n'a laissé qu'une fille, Françoise, qui s'est mariée avec François de Mauléon, seigneur de La Cour, et a initié la dynastie de Couserans-Mauléon, à laquelle a succédé celle de Modave, et finalement celle des Polignac qui a duré jusqu'à la Révolution.

Le titre de vicomte de Couserans est aussi un titre du Royaume d'Espagne concédé en 1830 à Joseph d'Espagne et Rossignol, comte d'Espagne, descendant d'un fils second d'Arnaud Ier de Comminges dit d'Espagne qui furent seigneurs de Montespan, marquis et comtes d'Espagne et ont leur origine de la famille seigneuriale des Comenge, marquis de Vervins.

Marié/ Relation avec:

Enfant:

1.
manRoger II DE COUSERANS‏
Profession: vicomte de Couserans et comte de Pallars.
Blason_du_Couserans.png
Blason_du_Couserans.png
Blason_du_Couserans.png


Roger II naît en 1182, certainement dans le Couserans. Il est le fils de Roger Ier de Comminges, vicomte de Couserans, d'Isabelle fille du comte de Foix. Il devient lui-même vicomte de Couserans à la mort de son père, en 1211. Il doit défendre sa vicomté contre les ambitions expansionnistes du comte de Toulouse, Raimond VI. Pendant la croisade des Albigeois, il s'oppose à Simon de Montfort et aux croisés, pour des considérations plus politiques que religieuses.

En 1216, Roger épouse Guillemine, comtesse de Pallars Sobirà et dernière héritière de sa lignée, dont un premier mariage avec le seigneur d'Erill, Guillaume, est déjà resté sans enfant. Il devient comte consort de Pallars les premières années, mais le mariage reste stérile. En 1229, Guillemine décide de céder tous ses droits sur le comté et de se retirer à la vie monastique : elle lui vend le comté pour la somme de 15 000 morabatins.

En 1236, Roger cède le comté de Pallars à son fils aîné, Roger III. Il s'éteint vers 1240, cédant la vicomté de Couserans à Roger III.

Mariages et descendance

Roger II épouse en 1216 Guillemine, comtesse de Pallars Sobirà et dernière héritière de la première dynastie de Pallars Sobirà. Cette union reste stérile.

Il épouse ensuite vers 1230 Sybille de Saga, comtesse de Pallars Sobirà1 et dont il a au moins un fils :

Roger III, vicomte de Couserans et comte de Pallars.

Il s'est retiré dans un cloître après son second veuvage.

Sources et bibliographie

(ca) Armand de Fluvià (préf. Josep M. Salrach), Els primitius comtats i vescomptats de Catalunya : Cronologia de comtes i vescomtes, Barcelone, Enciclopèdia catalana, coll. « Biblioteca universitària » (no 11), avril 1989, 238 p. (ISBN 84-7739-076-2), p. 93


Pour plus d'informations concernant notre généalogie, veuillez prendre contact avec nous.

Ce site fonctionne grâce au logiciel Humogen © 2001-2022. Géré par Daniel.